Actu

Netflix : moins de films et séries pour l’abonnement moins cher avec publicité

Netflix commence à préciser l’arrivée de son abonnement financé par la publicité. Le co-PDG de la firme américaine vient en effet de souligner que cette formule moins chère se fera au détriment du catalogue proposer aux utilisateurs. En effet, ces derniers ne disposeront pas de toutes les séries et tous les films disponibles sur la plateforme de streaming via les abonnements habituels.

netflix-moins-films-series-abonnement-moins-cher-publicite

Un catalogue Netflix limité avec l’abonnement financé par la publicité

Dans une vidéo d’interview partagée à l’occasion des résultats du deuxième trimestre de Netflix, le co-PDG de l’entreprise Ted Sarandos a précisé la prochaine formule d’abonnement disponible sur la plateforme. Financée par la publicité, avec l’aide de Microsoft, cette nouvelle offre sera tout d’abord logiquement être moins cher pour les consommateurs. Cependant, ils ne pourront pas profiter de tout le contenu disponible à l’heure actuelle aux abonnés Essentiel, Standard et Premium.

Le dirigeant de la société se veut tout de même rassurant. « Aujourd’hui, la grande majorité de ce que les gens regardent sur Netflix, nous pouvons l’inclure dans le volet avec publicité », a ainsi débuté Ted Sarandos. Il précise cependant que dans le cas où cet abonnement moins cher arrivait aujourd’hui, les personnes y étant abonnées « auraient une excellente expérience » sur Netflix. La plateforme souligne être en discussions avec des studios concernant la disponibilité de leur contenu via cette nouvelle offre.

Le co-PDG de Netflix commente cette disponibilité partielle de son catalogue de la façon suivante : « Nous dégagerons une partie du contenu supplémentaire, mais certainement pas la totalité, mais nous ne pensons pas qu’il s’agisse d’une retenue importante pour l’activité ». Il semble donc que tous les contenus essentiels seront présents, dont au moins l’ensemble des productions originales, voire quelques séries et films à succès provenant de studios extérieurs.

Si ce n’est pas le cas, la plateforme de streaming compromettrait le succès de cette offre. Sachez que les pertes d’abonnés ont continué au deuxième trimestre, ne pas satisfaire les internautes avec une formule d’abonnement plus abordable avec les contenus emblématiques de Netflix semblerait ainsi être une erreur. À noter, nous avons au passage appris que l’abonnement financé par la publicité n’arriverait finalement pas en 2022, mais plutôt pour début 2023.


Encore un peu de temps ? Découvrez notre article : Netflix teste une nouvelle façon pour s’attaquer au partage de compte !

Tags

Alexandre Scotti

Scotti, 26 ans, rédacteur en chef. Passionné de nouvelles technologies et jeux vidéo indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page