Actu

Près de 30 000 antennes 5G déjà déployées en France

Le déploiement de la 5G se fait à très bonne allure en France, le cumul des sites 5G autorisés par l’Agence nationale des fréquences (ANFR) s’est élevé à 28 000. Plus de la moitié de ces installations sont techniquement opérationnelles.

La 5G se déploie de plus en plus

Comme tous les mois, l’observatoire de l’ANFR actualise ses données concernant le déploiement du réseau mobile. Cet observatoire permet de mesurer la progression de la nouvelle génération de réseau mobile en France, et notamment la 5G.

De fait et au 1er septembre 2021, l’ANFR a autorisé l’installation de 28 821 sites 5G en métropole. Parmi ces antennes, 17 559 sont déclarées techniquement opérationnelles, c’est-à-dire qu’ils émettent des ondes radio. Comme le précise l’institution, la quasi-totalié de ces implantations ont été réalisés sur des sites préexistants déjà utilisés pour fournir de la 2G, de la 3G ou de la 4G. Fait insolite, seulement 3 sites en France hébergent uniquement de la 5G pour l’instant. 

Des stratégies de déploiements variées

Pour rappel, en France, trois bandes de fréquences qui sont pour le moment utilisées pour la 5G. Les opérateurs déploient ainsi leurs sites 5G sur les bandes de fréquences 700MHz, 2,1GHz et 3,5GHz. Mais les opérateurs ne misent pas sur la même bande pour couvrir le territoire. Ainsi :

5g-couverture-sites-deployes-septembre-2021
  • 17 991 sites 5G sont autorisés dans la bande 700 MHz au mois d’août (dont 10 914 sont opérationnels). Ils sont tous déployés par Free, qui mise beaucoup sur cette bande de fréquences. Malheureusement, celle-ci n’est pas techniquement « armée » pour permettre l’explosion des débits promise par les promoteurs de la 5G ;
  • 9 955 sites 5G sont autorisés dans la bande 2,1 GHz (pour 4 528 sites opérationnels). Ils sont déployés par Bouygues Telecom, Orange, SFR et Outremer Télécom, qui parient de leur côté sur cette bande basse – déjà utilisée pour la 3G et la 4G – pour maximiser leur couverture du territoire ;
  • Enfin, 10 815 sites sont autorisés dans la « bande reine » de la 5G, celle des 3,5 GHz (pour 5 411 sites opérationnels). Ils sont déployés par Bouygues Telecom, Orange, SFR et Free qui se sont offert des bandes de cette fréquence – la seule à pouvoir supporter l’ensemble des spécifications de la nouvelle génération de technologie mobile – pour la somme de 2,8 milliards d’euros à l’automne 2020.

Encore un peu de temps ? Découvrez vite comment connaitre la qualité de la couverture 5G près de chez soi !

Tags
5G Bouygues Telecom free news orange réseau mobile SFR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page