Test – ASUS Zenfone 6 : Après 3 mois d’utilisation

Le Zenfone 6 est passé dans les mains, dans la tête des fans de technologie comme un gadget. Mais est-ce réellement le cas où la caméra rotative a réellement trouvé une utilité ? N’handicape t-elle pas l’utilisateur avec une rotation intempestive ? C’est le sujet principal de cet article.

Dos Smartphone

Des caractéristiques folles pour un prix tout aussi fou

Pour vous rafraîchir la mémoire, le Zenfone 6 c’est ça :

  • Un écran NanoEdge 6,4’’ Full-Borderless,
  • Un ratio d’écran sur la face supérieur du smartphone de 92%,
  • Résistant car doté du Corning Gorilla Glass 6,
  • Un Dalle IPS Full HD+ (2340*1080) au ratio de 19,5:9
  • Luminosité de 600 nits,

Quant au prix, il se veut compétitif, car il est arrivé sur le marché à 499 € pour le premier modèle (64 Go et 6 Go Ram) et 599 € pour le plus cher (256 Go et 8 Go de Ram). Tandis que le modèle se situant entre les deux est arrivé à 559 € et propose 6 Go de Ram accompagnés de 128 Go de mémoire interne.

Asus Ecran Zenfone

L’utilisation a-t-elle eu raison du Zenfone 6 ?

Après quelques mois d’utilisation, les principaux soucis du Zenfone 6 se font sentir. Et à vrai dire le principal défaut est aussi son point fort…

Comme vous aurez pu le deviner, c’est la caméra qui nous donne du fil à retordre. Mais pour replacer le contexte, voici de quoi elle est capable.

Une caméra parfaite… sur le papier

En termes de caractéristiques, c’est un double capteur photo. Le capteur principal est ainsi doté de 48 Mégapixels avec une ouverture fixe (pas de téléobjectif) de F/1,79.  

Camera frontale

Le second capteur est de 13 Mpx, avec un objectif ultra grand-angle de 125°. C’est donc ces deux capteurs qui s’occuperont de prendre les selfies. Il est extrêmement qualitatif dans la plupart des applications telles que Snapchat ou Instagram. Ce capteur donc est capable de miracles comme de filmer en 4K avec de la stabilisation d’image (numérique pas optique). Et ceci, que ce soit en caméra avant ou arrière bien sûr sachant qu’il suffit qu’elle se retourne…

En utilisation, celle-ci s’avère différente

En effet une fois utilisé, le smartphone a très vite montré ses principales faiblesses. Pour ne pas dire SA principale faiblesse. Tout est très correct, la batterie est incroyable (vraiment incroyable, il tiendra les 2 jours promis la plupart du temps) et l’écran True Borderless en met plein la vue. Mais…

Car oui il y a un mais, proposer un Zenfone 6 si innovant est un risque et malgré l’audace, ce risque n’est pas si bien géré.

En effet la caméra présente quelques défauts. Que ce soit sur la version qui nous a été prêtée uniquement est possible, mais peu probable.

Un problème de calibrage et d’applications

Pour aller droit au but, la caméra qui se retourne est une très bonne composante du téléphone, mais a tendance à ne pas se faire oublier.

Camera semi ouverte

Contrairement à d’autres produits comme le OnePlus 7 où elle ne sort que quand on en a l’utilité, ici la caméra elle l’unique objectif du smartphone. La reconnaissance faciale provoquera une rotation, l’ouverture de Snapchat aussi, un swipe vers la gauche sur Instagram également… En bref la caméra tournera bien plus souvent que prévu et le petit bruit l’accompagnant pourra être un peu frustrant sur la longueur si cette rotation n’est pas totalement voulue.

De plus aux applications provoquant le retournement de l’objectif s’ajoute le calibrage quelque peu laxiste. Ce point est à prendre avec des pincettes, car il est fort probable qu’il ne soit présent que sur notre modèle ou sur un nombre réduit de Zenfone 6.

En s’ouvrant donc, la caméra ne tourne pas jusqu’à être alignée au smartphone, mais garde un angle, tout comme son repli. Cela peut paraître anodin, mais un selfie ne se fait donc pas correctement directement, et pour mettre le smartphone dans sa poche non plus.

Il faudra utiliser quasiment à chaque fois le bouton repli de la caméra présent dans le tiroir de paramètres, de même pour l’ouverture. Pas présent avant les premières mises à jour, ASUS a rajouté un petit bouton. Afin de gérer l’inclinaison de la caméra directement dans le petit encart en bas de l’écran. Il est donc possible à tout moment de réorienter l’objectif pour qu’il soit orienté comme voulu.

C’est un petit plus pour un handicap non négligeable. En effet sur notre modèle cela a causé des dégâts rapidement sur l’appareil photo. Non visibles sur une photo faite par le Zenfone 6. Malgré tout, le fait que la caméra reste un tout petit peu sortie a causé de nombreux accrochages. Par exemple en rangeant le smartphone dans sa poche tout simplement pouvait le bloquer à ce niveau.

Bilan final : L’acheter ou ne pas l’acheter

Pour tout résumer, le Zenfone 6 est un très bon smartphone, avec des caractéristiques exemplaires. Malgré son point faible au niveau de la rotation de la caméra, l’objectif en lui même est irréprochable. Il fournit des selfies de qualité impériale (48 Mpx en selfie c’est vraiment impressionnant) !

Mais une rotation intempestive et mal gérée par la plupart des applications peut handicaper l’utilisation grandement. Reste à savoir si une mise à jour ne pourra pas rectifier le problème, ou son successeur…

À la rédaction, on le trouve tout de même très correct s’il n’y avait pas ce souci de calibrage !

Zenfone 6

559,99 €
8.5

Écran

10.0/10

Batterie

9.0/10

Audio

7.0/10

Design

8.0/10

Points positifs

  • Design épuré
  • True Borderless très lumineux
  • Batterie à l'autonomie record
  • Caméra 48 Mpx avant et arrière

Points négatifs

  • Rotation mal gérée
  • Rotation bruyante

Rédacteur (Spécialiste Audio) - Étudiant en dernière année de Bachelor Communication, passionné par la musique, les séries/films, les jeux vidéo et le hardware. Très souvent en déplacement sur Paris et en Europe pour Le Café du Geek.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *