[TEST] Noctis 450, le monstrueux boitier de chez NZXT

NZXT est une marque qu’il est inutile de présenter tellement elle a réussi à s’imposer dans le milieu de l’informatique, tant par la qualité de ses produits (boitier, watercooling, etc.) que par la variété de produits qu’elle propose. Vous avez sûrement déjà vu apparaître cette marque sur Le Café Du Geek, au travers des articles de Guénadi sur le boitier H440 ou encore le WaterCooling Kraken X41. Aujourd’hui c’est un nouveau boitier que l’on teste pour vous, le Noctis 450, un boitier qui en impose !

NZXT_White_Logo

Un design propre et robuste

NZXT a toujours habitué ses clients à des produits d’une finition irréprochable, respirant la qualité et doté d’une robustesse à toute épreuve. Et le Noctis 450 ne déroge pas à la règle, puisque dès sa sortie du carton on ressent bien le poids du bestiau qui pèse pas moins de 9.5 kg, avec son corps en acier ! Ce ne sera pas le genre de boitier à emmener en LAN souvent, soyez-en sur. Les traits de la face avant sont typiques de la marque californienne. Un look vraiment typé gaming que j’adore personnellement ! En revanche, vous l’aurez remarqué, mais l’avant du boitier ne permet pas l’utilisation de rhéobus.

DSC_0037

L’arrière, plus classique, a tout de même la particularité de proposer pas moins de 7 slots PCI-E pour accueillir les configurations les plus musclées ! Vous remarquerez également deux trous prévus pour accueillir un WaterCooling ! Est présent également un simple ventilateur sur cette face arrière.

DSC_0042

La partie droite de ce NZXT Noctis 450 présente une assez grande fenêtre sur l’intérieur, afin de pouvoir admirer votre machine tout le temps ! Le logo NZXT est apparent sur la partie basse, c’est le logement pour l’alimentation.

DSC_0041

Sur la tranche supérieure viennent se loger les habituels ports USB. Ils sont au nombre de 4 (2 en 3.0 et 2 autres en 2.0). Un simple bouton d’alimentation est présent (on regretterait presque l’absence d’un bouton reset) accompagné du duo E/S Jack 3.5mm/Mic ! On remarquera encore ici la présence des lignes taillées à la serpe, toujours présentes chez NZXT.

DSC_0039

Terminons avec les visuels de l’aspect extérieur avec la partie inférieure de ce NZXT Noctis 450. Vous remarquerez la présence d’un filtre anti-poussière facilement lavable. Sont également présentes deux barres de LED (pas trop visible le jour) émettant une couleur bleue du plus bel effet !

DSC_0053

Un boitier performant et esthétique

Au-delà de son côté esthétique très réussi, le Noctis 450 est aussi très bien pensé et surtout extrêmement fonctionnel. On va commencer par les ventilateurs, ils sont au nombre de 4 dès l’ouverture de la boîte, mais vous pouvez en mettre jusqu’à 7. Sur la face avant sont présents 3 d’entre eux de dimensions égales à 120mm, logées derrière un énorme filtre anti-poussière (qui tient grâce à un système d’aimant).

DSC_0052

Le seul présent à l’arrière est, quant à lui, d’une dimension de 140mm. Toujours de la même couleur afin de coller au mieux au design du boitier (sur la version noire/rouge, les ventilateurs seront noirs). Les 3 emplacements supplémentaires sont situés sur la partie supérieure du boitier. Vous pourrez donc y loger 3 ventilateurs de 120mm ou 2 de 140mm.

DSC_0044

Passons maintenant à une spécificité des boitiers NZXT, il s’agit d’une petite carte bien pratique pour les possesseurs d’une carte mère avec peu de ports PWM (un port PWM permet une gestion plus souple de vos ventilateurs en fonction de la température du boitier, du processeur, etc. Un ventilateur branché sur un port non PWM sera toujours à fond). Placée sur le côté gauche, cette petite carte offre 7 ports PWM et ne prend sur votre carte mère qu’un seul port PWM, une grosse économie donc pour brancher tous les ventilateurs du boitier !

DSC_0049

Le tour de la gestion des ventilateurs est maintenant terminé, il est temps de revenir sur un point que j’ai soulevé plus tôt, la présence de LED. Le boitier est disponible en deux couleurs (noir ou blanc) et la couleur des LED’s change en fonction du modèle, rouge avec le modèle noir ou bleu avec le modèle que l’on a en test. Le dessous du boitier n’est pas le seul élément à s’éclairer, il y a également le bouton Power ainsi que le logo NZXT à l’emplacement de l’alimentation. Et devinez quoi, le tout est géré encore une fois par une petite carte placée sur la même face que celle pour les ventilateurs.

DSC_0043

DSC_0050

En plus de penser à tout, NZXT fait tout pour rendre son Noctis 450 très fonctionnel. En effet, comme le Carbide SPEC-03 de chez Corsair, les vis permettant l’ouverture des panneaux latéraux ont un système leur permettant de rester toujours en place et de ne jamais les enlever complètement !

DSC_0047

Les amoureux du stockage seront ravis, NZXT a doté son boitier d’une énorme place pour le rangement de disque dur avec pas moins de 6 emplacements 3.5″ et 2 emplacements 2.5″ (pour les SSD).

DSC_0051

Rédacteur (Spécialiste Smartphone) - Jeune développeur de 22 ans, passionné des nouvelles technologies et de tests en tout genre. Développeur PHP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.