Électroménager

Test – Sorbetière CREAMI Ninja : la solution anti-canicule

Si vous consommez un peu trop de glace l’été, que votre congélateur en déborde et que les voyages au supermarché sont incessants, alors il est temps de faire des glaces maison avec un appareil simple ! Bien que le coût initial d’une machine à glace soit certainement un facteur, fabriquer vous-même ces friandises glacées à partir d’ingrédients simples et relativement peu coûteux comme la crème, le lait, le sucre et les œufs vous fera économiser de l’argent au fil du temps. La sorbetière CREAMI de Ninja est l’une des meilleures et plus simples de celles présentes sur le marché.

L’année dernière, Shark a sorti le Ninja Creami, entrant avec audace dans l’espace des desserts glacés. À 200€, c’est un peu une folie pour une sorbetière, mais c’est l’un modèle super simple d’utilisation et de prise en main. Si vous avez un penchant pour la crème glacée maison, c’est un ajout intéressant (et amusant !) à l’arsenal de votre électroménager.

Comment fonctionne le Ninja Creami

L’utilisation de cette sorbetière est simple et aucune configuration n’est requise. En plus de la machine elle-même, il y a trois bacs en plastique d’un demi-litre. Dans chaque pot, vous créez le type de friandise glacée que vous souhaitez, y compris des sorbets et de la crème glacée, qui peuvent être riches ou faibles en matières grasses ou sans produits laitiers. Vous pouvez également faire des smoothies et des milkshakes avec cette machine.

Il y a un livre de recettes d’environ 30 créations et plus peut être trouvé en ligne. Certaines recettes ne contiennent qu’un seul ingrédient, comme un sorbet à un ingrédient qui ne nécessite que des fruits en conserve ainsi que des recettes plus compliquées qui en contiennent sept ou huit. La plupart des glaces et gelatos contiennent environ quatre ou cinq ingrédients, tandis que les sorbets n’en contiennent que deux ou trois.

Après avoir préparé une recette dans un grand bol, vous devez congeler vos pots de crème glacée pendant 24 heures. Une fois complètement congelé, placez le bol dans le bol extérieur, vissez le couvercle de la palette sur le dessus et insérez-le dans la machine. Enfin, vous sélectionnerez le préréglage pour le type de dessert que vous préparez et, en moins de trois minutes, vous aurez une crème glacée, sorbet ou glace à l’italienne fraîchement barattés.

Ce que j’ai fait, et comment ça s’est passé

Parce que l’unité Ninja Creami est livrée avec trois bols, j’ai décidé de faire trois types de desserts glacés différents : une crème glacée végétalienne à la banane, à l’érable et aux pecans, une glace façon crème brûlée et un sorbet à l’ananas

Le sorbet à l’ananas était le premier et s’est avéré une recette facile. J’ai mis une boite d’ananas au jus dans le bol et au congélateur. Après 24h au congélateur, je l’ai mis dans la machine, cycle sorbet et en 2 minutes une délicieuse glace bien lisse et sans morceaux. Un sorbet franchement facile et qui ira à ravir, on peut adapter la recette en rajoutant d’autres fruits, ou du sucre, voir du sirop.

Ensuite, il y avait la crème glacée végétalienne à la banane, qui est aussi simple. 3 ou 4 bananes dans le bol, on écrase avec une fourchette directement dedans, un peu de sirop d’érable en fonction du gout et au congélateur. Après l’avoir passé à la machine en cycle sorbet, on réalise un trou au milieu de la glace et on ajoute des amandes. Un clic sur le bouton « Extras », et le tour est joué, vous avez une glace gourmande et craquante.

Enfin, je voulais essayer un dessert plus classique, avec du lait, des œufs et une plus longue préparation, une glace façon crème brûlée. Ainsi, j’ai suivi une recette sur Cooking Circle, le site officiel de Ninja et Shark. Un peu plus de préparation avec une cuisson, 24h au congélateur, on rajoute du caramel maison avec la fonction extra. Et une glace digne des meilleurs glaciers artisanaux, le pot a fait une seule sortie du congélateur, il a été fini en un instant, tellement ce fut un régal.

Les grandes différences entre le Ninja Creami et les autres glaciers

La plupart des sorbetières exigent que vous congeliez un bol intérieur, pas le mélange, avant de pouvoir faire de la crème glacée. Si vous avez de la place dans votre congélateur pour en garder un à tout moment alors ce n’est pas grave. Et vous devez toujours penser à avoir le bol au congélateur en avance sinon vous ne pourrez pas faire de glace. Ces bols sont en général beaucoup plus volumineux.

Le Ninja fonctionne à l’envers

Il nécessite que le mélange de crème glacée lui-même soit complètement congelé, mais aucune partie de la machine n’a besoin d’un tel traitement. Grâce à cela, vous pouvez préparer autant de variétés que vous le souhaitez en une seule journée, à condition de vous rappeler de les mélanger et de les congeler la veille. Rien ne doit être stocké en permanence dans le congélateur. Ainsi, vous pouvez toujours avoir de la glace prête au congélateur. Bonus, une sorbetière ne peut faire qu’une seule glace tous les 24h, car le bol réchauffe. Ici, le nombre est limité par le nombre de bols préparés. De nombreuses sorbetières existantes prennent également 20 à 25 bonnes minutes, alors que le Ninja le fait en 3 minutes à la vitesse de l’éclair.

Ce que j’ai le plus aimé dans l’utilisation du Ninja Creami

J’adore les glaces, je pourrais en manger tous les jours et après chaque repas, surtout l’été. La crème glacée n’est pas saine par définition, alors à un certain moment, j’ai décidé d’améliorer la qualité nutritionnelle des glaces plutôt que d’en manger moins. Soit avec des glaces avec moins de sucre, comme les sorbets avec des fruits. Soit avec des glaces légères avec des fruits et du lait. Ou encore mieux, avec des glaces à base de protéines, cela permet de remplacer le sucre et le parfum. Une dose de whey, du lait et le tour est joué, une glace onctueuse, riche en protéine et sans sucre. Cela permet de varier les plaisirs et le type de glace en fonction des besoins nutritionnels du moment.

Beaucoup, beaucoup de recettes

J’aime aussi la liberté de bricoler des recettes et d’utiliser mes édulcorants, fruits, mélanges et bases non laitières préférés. Avec le Ninja Creami, on peut faire des sorbets et des glaces à faible teneur en sucre. Il y a plus de 120 recettes sur le site de Ninja, et l’on en trouvera beaucoup plus en ligne. Glace sans sucre, sans gras, riche en protéines ou encore sans calories (oui c’est possible avec des édulcorants, parfums et liants).

Produit disponible sur

NINJA La fabrique à délices glacés CREAMi de [NC300EU], 6 programmes automatiques, 3 pots et couvercles inclus Noir/Argent

185,99 €
Voir l'offre

Conclusion

Le Ninja Creami n’est pas un appareil donné, à 200€. Mais il est super simple d’utilisation, compact et s’intègre facilement dans une cuisine. On peut regretter le bruit infernal qu’il fait lors de l’utilisation, mais ce n’est que 3 minutes pour un pot de glace complet. Un bruit similaire à un mixeur. Le fait de préparer les glaces à l’avance est une habitude à prendre, mais qui est simple, on se planifie un jour pour préparer 2-3 recettes et on les mangera le weekend. Ça peut faire une activité ludique pour les enfants.

Le Ninja Creami est donc une option intéressante pour manger soit beaucoup de glaces, soit des parfums originaux à la maison ou encore pour manger des glaces plus saines. Vous êtes libre de vos recettes, le stockage dans le congélateur est moindre (ça tient dans un freezer de frigo) et vous avez toujours un pot de glace sous la main.

Tags
Shark

Léo

Geek depuis toujours, Master en Informatique de Tsinghua University à Pékin en Chine et fan des nouvelles technologies. Journaliste et reporter pour Le Café Du Geek, Je suis ici pour vous faire découvrir des accessoires innovants. Je m’occupe de faire évoluer le site, de gérer l’équipe de rédacteurs mais surtout je suis présent sur un maximum d'événement INTERNATIONAUX pour découvrir toujours plus de choses ! J'adore également rencontrer et juger des startups, vous retrouverez souvent ce genre de contenu avec moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page