Actu

Apple : la nouvelle politique de confidentialité coûte très cher aux réseaux sociaux

Depuis qu’Apple a instauré sa nouvelle politique de confidentialité, les utilisateurs d’iPhone peuvent refuser la publicité ciblée des applications sur leurs smartphones. Suite à cet encadrement du suivi publicitaire, les géants des réseaux sociaux subissent un manque à gagner d’environ 10 milliards de dollars.

10 milliards de dollars de manque à gagner pour les réseaux sociaux

D’après une enquête du Financial Times, la plupart des utilisateurs ont décidé de ne pas se faire suivre à l’aide du cadre de transparence du suivi des applications d’Apple. Depuis la mise à jour en avril 2021 du système d’exploitation des iPhone Apple applique son « App Tracking Transparency ». Depuis iOS 14.5, cette exigence oblige les développeurs à demander aux utilisateurs s’ils souhaitent être suivis sur d’autres applications et sites Web, afin de leur proposer du contenu publicitaire personnalisé.

apple-ios-14-5-les-applications-doivent-demander-l-autorisation-pour-suivre-les-utilisateus

Les données du rapport de Lotame, une société tierce, suggèrent que Meta (anciennement Facebook), YouTube, Twitter et Snapchat ont perdu 9,85 milliards de dollars de revenus aux troisième et quatrième trimestres de 2021. Meta et Snapchat sont les plus touchés, avec un impact estimé de 13,2% sur le chiffre d’affaires pour le premier (soit quelque chose comme 8 milliards de dollars) et la même chose pour le deuxième (environ 200 millions).

Apple en profite pour doper son activité publicitaire sur l’App Store

La nouvelle politique de confidentialité d’Apple profite à Alphabet (la maison mère de Google). Le système d’exploitation Android permet toujours aux applications de faire de la publicité ciblée sans demander le consentement des utilisateurs.

Ainsi, les annonceurs qui basculent d’iOS vers Android compensent les pertes des applications pour iPhone. De plus, Google dispose d’une force de frappe extrêmement importante en termes de publicité ciblée avec son moteur de recherche. Mais cette politique profite également à Apple.

craig-wwdc-2021-privacy

En réduisant les publicités ciblées au sein des applications, l’entreprise capte une grande part du marché publicitaire. 

En effet, l’activité publicitaire d’Apple réside essentiellement dans la promotion d’applis au sein de l’App Store. Ainsi, quand un utilisateur ouvre l’App Store, le magasin propose des suggestions de téléchargement. Idem quand il tape un mot-clé. Les revenus publicitaires d’Apple auraient été multipliés par trois en un semestre.



Encore un peu de temps ? Saviez-vous qu’à cause de cette nouvelle politique, Facebook menace de devenir payant pour vous faire accepter les publicités ciblées ?

Source
Financial Times
Tags
Apple confidentialité iOs news Réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page