ÉlectroménagerTest

Test – Roborock Dyad : Un aspirateur à main 2 en 1 qui aspire à devenir le meilleur !

Inutile de présenter à nouveau Roborock, la marque chinoise qui s’est spécialisée depuis plusieurs années dans le domaine de l’aspiration, avec notamment une multitude de robot-aspirateurs. Après un premier modèle d’aspirateur à main, le Roborock H7, l’entreprise a annoncé et commercialisé en Octobre 2021 le Roborock Dyad. Il s’agit d’un produit novateur, qui réunit l’expertise Roborock de l’aspiration et du nettoyage de sol. Le résultat est-il aussi propre qu’il n’en laisse paraitre ?

Une conception irréprochable

Le Roborock Dyad est un tout-en-un compact, qui vient remplacer l’aspirateur balai et la serpillière. Sa prise en main est très simple et se manie aisément, dans tous les records. Bien qu’il fasse 5kg à vide, le poids est entièrement concentré sur le milieu de la structure. Ainsi, il suffit d’une main sur le manche pour démarrer une session de nettoyage. Seul défaut durant l’utilisation : son poids qui se fait ressentir au bout de 20 minutes de passage.

Concernant le panneau de contrôle, 3 boutons sont sur la poignée pour utiliser entièrement l’aspirateur. Outre le bouton d’allumage, une autre commande permet de modifier en un clic le mode de lavage. Un mode automatique, un mode séchage et un mode MAX (pour les lendemains de soirée). Le dernier bouton sert à lancer un cycle d’auto-nettoyage de l’aspirateur quand il est sur son socle. Un petit écran indique un lot d’informations, notamment l’autonomie, s’il faut rajouter de l’eau propre ou vider le réservoir de l’eau sale.

Un nettoyage à toute épreuve (aspire, lave et sèche)

Roborock a mis au point une nouvelle technologie, du nom de DyadPower. Celle-ci est en fait un assemblage de deux moteurs, permettant de faire tourner 3 rouleaux (1 à l’avant et 2 petits à l’arrière), dans les 2 sens de rotation. Ainsi, grâce à cette technique, l’aspirateur réduit au maximum le reste de saletés et récupérer l’eau déposée en un seul passage. Mais en utilisant cette technique, le Roborock Dyad est une solution adéquate pour les surfaces dures uniquement.

Avec la technologie précédemment citée, le Roborock Dyad avance tout seul. Cette tache quotidienne, barbante, en devient un jeu d’enfant. Nul besoin d’appuyer sur le sol, cet aspirateur balai n’a besoin que d’un guide. Il passe presque partout, puisqu’il ne se rallonge pas à 180 degrés. Il faudra opter pour un aspirateur robot pour finir le travail (malin). Concernant le bruit, c’est dans la moyenne, ni silencieux, ni trop bruyant. Évidemment, le mode Max fait tourner le moteur à fond, pour délivrer environ 80dB.

Le résultat du lavage, et du séchage, est très positif, peu importe les tâches (terre, nourritures, urine de chien…). Avec son réservoir d’eau propre de 850ml (possibilité d’ajouter un produit d’entretien) et un réservoir d’eau essorée de 620ml, le Roborock Dyad se gère seul. En effet, il n’est pas nécessaire de venir essorer les brosses, qui se nettoient durant leur passage. De plus, une fois le balais aspirateur reposé sur son socle, les particules solides sur la brosse sont séparés de l’eau sale dans le réservoir à saleté. Il ne reste plus qu’à le vider.

Entretien facile, autonomie sans fin

Côté entretien de l’appareil, hormis le remplissage et vidage des réservoirs, il faudra penser à nettoyer les brosses. En effet, comme pour tous les aspirateurs à fonction rotative, des cheveux viennent se bloquer. Pas de panique, l’assistant incorporé dans le Roborock Dyad vous rappelle à l’ordre pour l’entretien. Mais il ne s’arrête pas là, les alertes vocales indiquent les actions en cours (l’auto-nettoyage, vider le réservoir, le mode sélectionné…).

Roborock annonce une autonomie de 35 minutes en une charge complète, permettant de nettoyer 280m². Nous n’avons pas pu prouver ces chiffres, puisqu’il nous a été impossible d’épuiser la bête. De plus, la recharge sur le socle est rapide.

Conclusion : Roborock Dyad

Modèle inattendu de la part de Roborock, il s’agit d’une réussite totale ! Le Roborock Dyad pourra trouver sa place dans toutes les maisons et appartements, qui ne disposent pas de moquettes. Sa practicité, son système de nettoyage et d’auto-nettoyage, ainsi que son autonomie en font un produit d’entretien idéal. Seuls reproches, le manche qui ne se penche pas à plat et la non-possibilité d’aspirer un tapis. Pour le reste, à acheter les yeux fermés.

Produit disponible sur

Roborock Dyad

449€
9

Conception

8.0/10

Performances

9.0/10

Entretien

9.0/10

Autonomie

10.0/10

Points positifs

  • Très simple d'utilisation
  • Performance de nettoyage sur sol dur
  • Longue autonomie

Points négatifs

  • Non utilisable sur tapis, moquette
  • Poids se fait ressentir après plusieurs minutes
Tags
roborock

Guenadi

Rédacteur en chef - 24 ans. Master 2 en Marketing, Management et Communication. Je passe mon temps à lancer des projets. Sur le site, je dédie des heures aux rédacteurs pour apporter le nécessaire à la rédaction. Retrouvez moi sur LinkedIn ou dans mes mails.

Un commentaire

  1. Sympa ce test, juste dommage j’aurais bien aimé qu’il aspire les tapis en plus ^^ mais c’est déjà pas mal !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page