Actu

Sonos pourrait empêcher Google de vendre ses smartphones Pixel aux États-Unis

Google a enfreint les brevets détenus par Sonos, selon un juge commercial. Le dénouement du procès pourrait avoir un terrible impact pour le géant Google.

Sonos VS Google : qui a copié qui ?

En janvier 2020, Sonos a poursuivi Google devant un tribunal fédéral et devant la Commission du commerce international des États-Unis.

Cet organisme peut décider de bloquer l’importation de marchandises qui violent les brevets. Google a ensuite intenté une contre-action contre Sonos, affirmant que Sonos portait atteinte à ses brevets. Cinq d’entre eux — le maximum autorisé dans une plainte devant l’ITC — ont servi de cadre à cette démarche. Ils sont relatifs à la manière de grouper plusieurs enceintes et de synchroniser leur lecture ; de contrôler le niveau sonore d’une seule enceinte ou d’un groupe ou encore de créer une paire stéréo.

sonos-attaque-google

Sonos avait demandé à la commission de bloquer les importations de haut-parleurs intelligents Google Home, des systèmes Chromecast de la société et de ses téléphones et ordinateurs Pixel. Ces produits sont fabriqués en Chine et expédiés aux États-Unis.

Vers une interdiction d’importation aux Etats-Unis

Les conséquences du procès pourraient être sérieuses. Sonos a tout de même demandé l’interdiction de l’importation d’un grand nombre d’appareils, parmi lesquels on compte les Nest Hubs, les Chromecasts, mais aussi les Google Pixel. Or tous ces produits étant fabriqués en Chine, s’ils ne peuvent plus être importés, cela veut dire qu’ils ne pourraient ainsi plus être vendus aux États-Unis.

google-vs-sonos

Preuve que l’affaire n’est pas prise à la légère par Google, la firme de Mountain View a poursuivi à son tour Sonos pour non-respect d’un brevet. Google a également réagi par son porte-parole José Castañeda, en déclarant : « Nous ne sommes pas d’accord avec cette décision préliminaire et continuerons de faire valoir notre point de vue lors du prochain processus de réexamen. »

En revanche, cette décision est loin d’être définitive. La commission dans son ensemble doit la valider ou l’infirmer. Cette décision est prévue pour le 13 décembre prochain. Si la décision est validée, Google aura 60 jours avant que ses importations soient bloquées.


Encore un peu de temps ? Découvrez la Sonos Roam : l’enceinte polyvalente par excellence !

Tags
brevet google multiroom procès sonos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page