[TEST] Corsair Strafe – Le clavier gaming qui voit rouge

Vous aimez le rouge, vous êtes un gamer, vous êtes fan de claviers mécaniques ? Alors ce Corsair Strafe est fait pour vous ! (Pour les personnes n’aimant pas le rouge, la version RGB est également disponible !)
Corsair remet au gout du jour son dernier clavier, le Strafe RGB, avec une version monochrome rouge. Les switchs passent des Cherry MX Silent à des Cherry MX Red et une seule couleur est disponible, rouge. En dehors de ça, et le prix bien entendu à la baisse, ce sont les mêmes !

IMG_20160121_123134

Un clavier très bien pensé

Corsair nous sort un très joli clavier, bien fini et surtout bien conçu pour les gamers ! C’est le premier clavier que je teste qui propose un set de touches supplémentaires afin de personnaliser au mieux l’expérience de l’utilisateur. Les touches ZQSD ont donc une déclinaison avec une matière qui accroche mieux, mais surtout avec une inclinaison différente pour chaque touche (par exemple le Z aura la partie supérieure un peu plus relevée que le reste, alors que ce sera la partie droite pour la touche D). Le deuxième set propose quant à lui les touches A,D,R,E,N et F. On regrettera l’absence de set de touches pour les touches directionnelles !

IMG_20160121_122755

IMG_20160121_122823

Le changement de touche se fait très facilement avec le petit outil mis à disposition. Il suffira de l’enfoncer sur les contours de la touche à enlever, de tirer un petit coup pour ôter la touche du clavier et ainsi y mettre la nouvelle !

IMG_20160121_123301

Comme dit précédemment, les switchs de ce Strafe Red sont les Cherry MX Red (Il faut bien rester dans la couleur !). En matière de silence, il y a mieux, mais pour ce qui est du confort de frappe il est difficile de faire mieux. La prise en main est rapide et l’on s’habitue très vite à ce clavier. C’est autre chose que les switchs mécaniques noirs du Tesoro Lobera Spectrum.

IMG_20160121_123245

Bien évidemment, les touches sont rétroéclairées, de couleur rouge toujours, et l’effet est plutôt réussi ! Via le logiciel Corsair (dont nous parlerons plus tard), il est possible d’y ajouter des effets d’ondulation, de respiration, par exemple.

IMG_20160121_123710

Reparlons de l’aspect pratique des touches, et de leur matière. Comme vous l’avez remarqué, la matière des touches ZQSD est différente afin de garantir une meilleure utilisation de celle-ci lors de longues périodes de jeux. Mais ce ne sont pas les seules touches à bénéficier de ce traitement puisque la touche ESPACE est également dans ce même matériau. Une aubaine pour les personnes qui ont l’habitude de rater des touches !

IMG_20160121_123435

Comme sur de nombreux claviers à destination des gamers, une touche est présente afin de désactiver la touche Windows et ainsi éviter de faire des retours bureau sans le vouloir ! Sur le Corsair Strafe cette touche est accolée à une autre touche permettant de régler l’intensité de la luminosité des touches.

IMG_20160121_122906

Du côté des raccourcis, on retrouve les principales touches de gestion de son et de musique. Le tout activable via la touche FN situé sur la droite de la touche ESPACE. Tous les raccourcis sont situés sur les touches F7-F12.

IMG_20160121_122959

Du côté des connectiques, le Strafe est peu un pauvre. En effet, il est seulement pourvu d’un seul port USB 2.0 qui n’aura même pas assez de puissance pour recharger votre téléphone. Il n’y a pas non plus de prise Jack/Mic comme beaucoup le propose habituellement.

IMG_20160121_123045

Un logiciel à revoir

Téléchargeable directement sur le site de Corsair, le logiciel Corsair Utility Engine vous permettra d’ajouter des effets de lumière à votre Strafe et également d’y ajouter des macros. Ce logiciel n’est pas des plus facile à utiliser et c’est bien le problème. Le premier onglet vous permettra de gérer l’assignation des touches, l’éclairage ainsi que les « performances » (il s’agit simplement de désactiver certaines combinaisons de touches). Pour l’assignation de touches, vous aurez la possibilité de faire des macros, on regrettera seulement l’absence de possibilité de créer des macros avec des combinaisons de plusieurs touches.

strafe

Quant à l’éclairage, c’est assez trivial. Vous avez le choix, de base, de changer l’intensité de la lumière ainsi que la teinte de rouge. Dans le mode avancé, vous pourrez choisir des effets lumineux comme la pluie, les ondes ou encore l’allumage des touches lorsque vous tapez dessus. Vous avez également la possibilité de créer des profils d’éclairage. C’est ici que se complique grandement la tâche, car la création d’un profil nécessite une grande connaissance dans l’utilisation du logiciel, que je n’ai pas eu le temps de prendre en main avec mes études..

strafe2

Terminons sur le logiciel CUE avec l’onglet Actions qui permettra de créer des macros, gérer la pression des touches, les DPI, contrôle média, etc.. Vous l’aurez compris les possibilités sont nombreuses. Pour l’article nous prendrons  l’exemple de la création d’une macro, qu’il faudra ensuite attribuer à une touche. Comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessous, la création d’une macro est très complète. De la possibilité d’enregistrer les mouvements de la souris à l’activation d’une double macro au relâchement de la touche, les possibilités sont quasiment infinies. On regrettera seulement l’impossibilité de créer une macro avec une combinaison de touches.

strafe3

Rédacteur (Spécialiste Smartphone) - Jeune développeur de 22 ans, passionné des nouvelles technologies et de tests en tout genre. Développeur PHP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.