Prise en main – OnePlus 6T : la marque raffine son flagship !

OnePlus continue son rythme de 2 smartphones par an. Après un OnePlus 6 très réussi, la marque a annoncé le 29 octobre 2018 son 6T. Voici nos premières impressions après 24 heures.

Le Packaging

La start-up Chinoise reste fidèle à son expérience de déballage. La seule différence vient du fait que la partie inférieure n’est plus rouge mais blanche. Un changement de code couleur surprenant de la part de la marque.

À l’intérieur, on tombe tout de suite sur le OnePlus 6T bien ancré sur son socle. Socle qui inclut d’ailleurs une coque silicone ainsi que les différentes documentations. OnePlus s’est d’ailleurs fait un petit plaisir sur les stickers fournis.

Enfin, on tombe sur le chargeur rapide 20W, le cable USB vers USB-C et … l’adaptateur USB-C vers mini-jack. Oui, OnePlus cède aussi à la mode mais nous y reviendrons plus loin.

À noter que pour les acheteurs Français, une paire d’écouteurs OnePlus Bullets USB type C sera fournie pour l’achat d’un OnePlus 6T.

Ce packaging est complet et est surtout fidèle à la tradition OnePlus.

Design et prise en main

Le OnePlus 6T reprend dans les grandes lignes le design adopté sur le OnePlus 6 tout en l’optimisant encore.

La première chose qui m’a frappé, c’est qu’il tient bien mieux en main que le 6. Probablement du fait de son épaisseur supérieure. Le contour est moins “tranchant” et il vient presque se poser naturellement dans notre main.

Une fois l’écran allumé, on remarque immédiatement l’encoche. Enfin plutôt ce qu’il en reste. OnePlus a adopté une encoche type “Essential PH-1” mais en arrondissant les contours. C’est très agréable à l’oeil et optimise encore un peu plus la face avant.

En parlant d’optimisation, le “menton” a lui aussi subit une cure d’amaigrissement comparé au 6. On obtient ainsi une face avant vraiment impressionnante avec un taux d’occupation élevé.

On retourne le téléphone et on trouve un dos qui n’a que peu changé. A l’exception du capteur d’empreintes qui a disparu. Cela donne un aspect beaucoup plus premium et plus épuré, on adore.

Si l’on fait le tour du téléphone, on remarque toujours la présence du slider d’alerte et surtout la disparition du port jack.

Au final, le OnePlus 6T se place en véritable raffinement du 6. Un design plus épuré à mon goût et toujours plus premium. Les finitions sont toujours dignes des meilleurs et c’est très appréciable pour le prix.

Ecran

Toujours fidèle à l’OLED depuis le OnePlus 3, la marque Chinoise continue de faire grandir son panneau avant avec maintenant 6.41 pouces contre 6.28 pour le 6. On reste sur du FHD+ et un ratio de maintenant 19.5/9.

Comme pour le 6 on peut régler la colorimétrie dans les paramètres et ainsi ajuster la teinte en fonction de nos goûts.

Sur le papier très proche du OnePlus 6, je trouve que l’écran du 6T est plus tonique et a des noirs plus profonds. A confirmer pendant le test.

Performances et OS

Snapdragon 845, 6 ou 8Go de RAM, 128 ou 256 Go de stockage en UFS 2.1, mode gaming, etc. Le OnePlus 6t reprend la crème de la crème et ce n’est pas une surprise.

Mais là encore, sans maitrise, la puissance ne sert à rien. Et chez OnePlus, c’est bien sûr de l’Android avec la surcouche OxygenOS.

OxygenOS est en fait une version à peine modifiée d’Android Stock. Cette ROM a grandi en fonction des demandes de la communauté. On peut notamment retrouver un mode jeu, un mode lecture, des gestes écran éteint, un affichage ambiant, le choix des gestes de navigation, et pleins de petits détails bien pensés.

Comme souvent, la force de cette surcouche vient de sa fluidité et sa vitesse de mise à jour. Pour preuve, le OnePlus 6T tourne sous Android Pie 9.0 avec le patch de Novembre 2018.

A noter aussi l’arrivée de nouveaux gestes de navigation. Beaucoup plus fluide, des nouvelles animations et surtout une fonction qui permet de revenir rapidement à l’application précédente.

Dernier point à évoquer, et il n’est pas négligeable : les méthodes de déverrouillage. Outre le Face Unlock introduit sur le 5T et fonctionnant toujours aussi bien, OnePlus introduit un scanner d’empreinte sous l’écran.

Ce capteur est optique, et franchement il est impressionnant. Sans avoir la rapidité d’un capteur classique, le fait de poser son doigt sur l’écran pour déverrouiller est vraiment très satisfaisant. A voir dans différentes conditions (pluie, gras, etc) si il garde ses performances.

Batterie et recharge

En 24 heures il n’est clairement pas possible de se prononcer sur l’autonomie de ce 6T. Néanmoins quand je vois ce qu’est capable mon OnePlus 6 avec 3300mAh, je me dis qu’avec ses 3700mAh, ce 6T devrait être un sacré maitre de l’endurance.
Couplé à la charge rapide 20W, on a un combo vraiment excellent sur le papier.

Photo et Vidéo

Pour sa partie photo, OnePlus a gardé le hardware du OnePlus 6.

Pour l’avant c’est toujours un capteur 16 Mp ouvrant à f/2.0. Sur le 6 il se montrait satisfaisant et cela devrait être encore le cas sur ce 6T. Le point qui m’a toujours impressionné est la stabilisation en vidéo. A voir donc avec la nouvelle optimisation logicielle.

Au dos, c’est toujours une configuration à deux capteurs : un principal de 16 Mp ouvrant à f/1.7 avec stabilisation optique. Et un deuxième capteur dédié au bokeh de 20 Mp ouvrant aussi à f/1.7.

Pour le 6T, OnePlus a annoncé s’être concentré sur la partie software. On peut notamment retrouver un nouveau mode Nuit nommé NightScape qui permet de faire des photos dans un noir presque absolu. Le mode bokeh lui se dote d’un nouvel algorithme censé améliorer les ombres du visage.

Là encore, il faudra plus de recul sur le produit pour donner un avis complet. Mais sur les premiers clichés pris, cela semble vraiment très propre.

Niveau vidéo, on reste sur la même ligne avec de la 4k 60fps au max et de la stabilisation hybride optique et numérique. Il me faudra plus de temps pour avoir un avis clair sur la qualité.

En attendant, voici quelques photos pour se mettre l’eau à la bouche.

Audio

Oui, OnePlus a abandonné le port mini-jack. Pour être honnête, dans mon cas, je n’utilise plus du tout le jack, même sur mon OnePlus 6.
Pour OnePlus, la place manquait. Le nouveau capteur d’empreintes sous l’écran et la plus grosse batterie ont eu raison de ce port analogique. Néanmoins, OnePlus fourni le petit adaptateur USB-C vers mini-jack.

Concernant les haut-parleurs, OnePlus n’a toujours pas implémenté le stéréo. C’est bien dommage, même si l’audio reste correct.

Connectivité et réseau

La ligne est complète : WiFi, Bluetooth 5.0, NFC. Tout y est et tout semble fonctionner sans soucis.

Niveau 4G, le OnePlus est bien sûr compatible avec toutes les bandes de fréquences Française, même la 28 de chez Free. On retrouve toujours le double SIM ce qui plaira aux professionnels et aux frontaliers.

En quelques mots

OnePlus peaufine et raffine son smartphone de version en version. Le 6T semble encore être une nouvelle référence. Proposé à partir de 559€ en version 6Go de RAM et 128Go de stockage interne, son prix d’appel augmente, mais on gagne 64Go de stockage ce qui n’est pas négligeable.

Encore une fois, la marque mise tout sur son expérience utilisateur. Et si le 6T est aussi bon que le 6, cela sera à coup sûr un best de cette fin d’année. Reste à voir la partie photo qui a toujours été un des points faibles de la marque.

Rendez-vous très vite pour notre test complet.

Test – OnePlus 6 : Toujours aussi bon, sans grande révolution

Rédacteur (Spécialiste OnePlus)

One Ping

  1. Pingback: Le OnePlus 6T Violet annoncé en Chine ! Bientôt en France ? | LCDG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.